Accueil du site > Livres et rapports > Théories des relations internationales > Théories des relations internationales

Théories des relations internationales

Présentation

Paris, Que sais-je ? n° 4075, Presses universitaires de France, 128 p.

à paraître le 11 mars 2020

En matière de relations internationales, que signifie être "réaliste" ou "libéral" ? L’État reste-t-il le principal acteur ? Les démocraties sont-elles moins enclines à faire la guerre ?

Ces questions et bien d’autres sont au cœur des théories des relations internationales, dont ce livre offre un panorama : réalisme, libéralisme, transnationalisme, constructivisme, marxisme, féminisme, postpositivisme, postcolonialisme, approches bureaucratiques, psychologiques et mixtes… Autant d’outils permettant de donner du sens à l’actualité.

Cet ouvrage est une introduction générale, claire et accessible à ces théories, pour tous ceux qui les étudient, les pratiquent, et veulent comprendre les grands enjeux du monde contemporain.

Table des matières

Introduction

Chapitre I - LA THEORIE
I- Inévitabilité et utilité
II- Nature de la théorie
III- Evolution de la théorie
IV- Hégémonie et diversité (1. Une science sociale américaine ? 2. Cette hégémonie est-elle un problème ?)

Chapitre II - LE REALISME
I- La Realpolitik
II- Le réalisme classique
III- Le néoréalisme ou réalisme structurel
IV- Le réalisme néoclassique
V- Théories et débats réalistes (1. Polarité et stabilité. 2. Le dilemme de sécurité. 3. Le débat entre réalistes offensifs et défensifs)

Chapitre III- LE LIBERALISME
I- L’internationalisme libéral des origines
II- Les variétés du libéralisme (1. Le libéralisme républicain ou démocratique. 2. Le libéralisme commercial. 3. Le libéralisme institutionnaliste)
III- Le transnationalisme (1. La première vague. 2. Le manifeste de Keohane et Nye. 3. La troisième vague des années 1990)
IV- Le néolibéralisme

Chapitre IV- LES APPROCHES CRITIQUES
I- Le marxisme (1. Les fondateurs. 2. Les théoriciens de l’impérialisme du début du XXe siècle. 3. Les néomarxistes à partir de la fin des années 1960)
II- Le postpositivisme (1. La théorie critique. 2. Le poststructuralisme, ou postmodernisme)
III- Le féminisme
IV- Le postcolonialisme

Chapitre V- LE CONSTRUCTIVISME
I- Des origines philosophiques
II- Le constructivisme de Wendt
III- Une méthode complémentaire

Chapitre VI- LES APPROCHES BUREAUCRATIQUES ET PSYCHOLOGIQUES
I- L’approche par la politique bureaucratique
II- Les approches psychologiques

Chapitre VII- LES APPROCHES MIXTES
I- Le réalisme libéral
II- L’Ecole anglaise
III- Le constructivisme réaliste
IV- L’éclectisme analytique

Conclusion

Remerciements

Bibliographie