Accueil du site > Livres > Réparer l’irréparable. Les réparations aux victimes devant la Cour pénale internationale > Réparer l’irréparable. Les réparations aux victimes devant la Cour pénale internationale

Réparer l’irréparable. Les réparations aux victimes devant la Cour pénale internationale

Présentation

Paris, Presses universitaires de France (PUF), 2009

200 pages

ISBN : 978-2-13-057179-7

Pour la première fois dans l’histoire de la justice pénale internationale, une juridiction dispose d’un véritable régime de réparation aux victimes des crimes internationaux les plus graves : génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Mais comment « réparer » des violations massives des droits de l’homme ? Comment restituer, indemniser, compenser et réhabiliter les survivants ? Est-ce seulement possible ? Réparer l’irréparable n’est pas le moindre des défis de la Cour pénale internationale. Au lendemain de l’anniversaire des dix ans de sa création et à la veille de la révision de son Statut, le moment est venu de faire le point sur l’une de ses innovations majeures.

Le but de cet ouvrage est double : d’une part, présenter et expliquer de manière complète et panoramique le régime de réparation de la CPI. D’autre part, évaluer et analyser de manière normative l’efficacité et la justice d’un système qui, comme tout pari ambitieux, rencontre naturellement un certain nombre de difficultés. Satisfaisant à la fois les exigences du droit technique et les enjeux conceptuels, politiques, voire philosophiques, cet ouvrage est écrit dans un style clair et pédagogique, synthétique et structuré, qui s’adresse autant aux étudiants et aux chercheurs en droit, relations internationales, criminologie et philosophie, qu’aux professionnels et au grand public.

English

For the first time in the history of international criminal justice, a jurisdiction has a real regime of reparations to victims of the worst international crimes : genocide, crimes against humanity and war crimes. But how can we “repair” massive human rights violations ? How can we restitute, compensate and rehabilitate the survivors ? Is it even possible ? Repairing the irreparable is one of the most ambitious challenges of the International Criminal Court. In the wake of the ten-year anniversary of the Rome Statute and on the eve of its revision, the time has come to evaluate the justice and efficacy of such a regime. This book has two aims. First, as an overview, it aims to introduce and explain the ICC’s reparation regime in a manner that is both exhaustive and panoramic. Second, it aims to judge and analyze in a normative perspective the efficiency and justice of a system that, like any risky bet, naturally presents some difficulties. Satisfying at the same time the technical requirements of law as well as conceptual, political and philosophical requirements, this book, written in a clear and pedagogical style, intends to be read not only by students, scholars in law, international relations, criminology and in philosophy, but also professionals and the general public.


Recensions

"une étude très complète et pédagogique du système hybride de réparation de la CPI", "une critique lucide, à la fois éthique et juridique" (Journal de TRIAL, 19, juillet 2009, p. 24).

"une analyse détaillée du dispositif existant. Il offre aussi au lecteur une vision normative et des pistes d’amélioration du régime de réparation" (Alternatives internationales, juin 2009).

Et aussi :
- Diplomatie magazine, juillet/août 2009.
- Développement Magazine, juin/juillet 2009.
- Journal du CNRS, 231, avril 2009, p. 40.

Table des matières

Remerciements et abréviations
Préface d’Antoine Garapon
Introduction

Chapitre premier. — L’étroitesse du champ d’application du régime de réparation de la CPI
I- Bénéficiaires et créanciers du droit à réparation : élargir le champ ratione personae
A/ Les bénéficiaires : les victimes
B/ Les créanciers : les personnes condamnées

II- La nature de la réparation : élargir le champ ratione materiae
A/ Réparation matérielle et réparation symbolique
B/ Réparations individuelles et réparations collectives

Chapitre II. — Les défauts de l’individualisation de la procédure devant la Cour
I- Les étapes de la procédure devant la Cour
A/ Le déclenchement de la procédure
B/ L’examen des demandes et la coopération des États : de nombreuses incertitudes

II- Une procédure problématique
A/ Elle ne permet pas un égal accès à la justice
B/ Autres problèmes

Chapitre III. — Le potentiel du Fonds au profit des victimes
I- L’origine des ressources du Fonds
A/ Les ressources obtenues par l’intermédiaire de la Cour
B/ Les ressources obtenues indépendamment
C/ Autres pistes

II- L’utilisation des ressources du Fonds
A/ Les ressources provenant du produit d’amendes, des biens confisqués ou des ordonnances de réparation
B/ Les autres ressources
C/ L’indépendance du Fonds vis-à-vis de la Cour

Conclusion
Bibliographie
Index